Du 30 juillet  au 3 août 2019

 

Lecture en scène

 

au Pays des Sucs

 

                        

                                                          Une organisation du G.A.L  à Lapte (43)

   

                                       

22 ème Festival des 7 lunes

 

 

 

Du 30 juillet au 3 août 2019

 

LECTURES EN SCENE AU PAYS DE LA JEUNE LOIRE ET SES RIVIERES

 

Télécharger la programmation 2019 


A cueillir

Des bouquets de lectures à voix haute pour entendre ce que disent les mots et même ce qu’ils ne disent pas mais subtilement donnent à comprendre.
Des textes vivifiés par des voix, des univers sonores et visuels pour se délecter des mille et une façons d’accommoder les mots : ornements de littérature, traces d’histoire, révélateurs de beauté, aiguillons d’imaginaire, éveilleurs de conscience, pique-feux d’émotion.

 


 

30 Juillet à Lapte

 

16h30 Déambulation dans le bourg (départ et repli : salle des associations)

Mon Village de Philippe Valette (extraits)

Cie En La – Eveline Warszawski et Jean-Pierre Delplanche


Récit d'une enfance bourbonnaise hors norme, et remarquable témoignage de la vie à la campagne en 1900.

Morceaux choisis pour revivre les mots et les pensées de ce singulier facteur-receveur des Postes, âme sensible et profonde...

 

En costume d'époque, mêlant lectures, théâtre, chansons, les comédiens vous inviteront à découvrir la première voiture sans chevaux, le « Vachi », l'arracheur de dents, le Calicot, la fameuse recette du « Picanchagne » que les spectateurs dégusteront…
Et bien d'autres surprises ! Humour et nostalgie seront au rendez -vous.

Assiette du festival



21h Théâtre Gérard Defour

Le Merle de Arthur Keelt (traduction : J-B Pouy)

Cie La Muse Errante ; Jacques Merle

Un linguiste retiré du monde dans les montagnes autrichiennes se voit confier une mission par « les nouveaux maitres du monde » : déchiffrer un message envoyé par des extraterrestres avant d’attaquer la terre : un merle dans une cage. Un récit absurde et fantasque, drôle et jubilatoire ; et une ode à la nature, à l’introspection et à l’humanité
 

  

 31 Juillet à Yssingeaux 

 

15h EHPAD Jacques Barrot

Mon Village de Philippe Valette (extraits)

Cie En La – Eveline Warszawski et Jean-Pierre Delplanche

(cf.30 juillet 18h)

 

 

18h Béate des Cayres

Le reste de leur vie de Jean-Paul Didierlaurent (extraits)

Limoilémo

Mon premier maquille les gens de jour comme de nuit jusqu'au paradis et s'appelle Ambroise. Mon deuxième est la malicieuse Beth, grand-mère du premier. Mon troisième est une jolie auxiliaire de vie prénommée Manelle, dont mon quatrième,

 
le vieux Samuel, est le patient favori (mais ne le dites surtout pas à Ghislaine, elle risquerait de se fâcher).
Mon tout est une histoire d'amour, un hymne à la vie.

 

 

21h Lieu-dit Le Sauzet

Danser Quand Même

Cie Du Ruisseau ; Carole Gentil (lecture et danse)

3 histoires courtes, drôles et émouvantes.  

3 textes de Paul Fournel tirés des nouvelles « Les Grosses Rêveuses »

3 femmes gardent au plus profond d’elles-mêmes le secret désir de danser. C’est là, farouchement planté dans leur corps et dans leur rêve de petite fille.   

 

1er août à Verne, à l’école publique (commune de Lapte) 
 

18h Scène ouverte à tous ceux qui ont un texte cher à partager. Ce jour-là, chacun peut être lecteur comme auditeur en toute liberté.

 

 

Assiette du festival


 

21h Novecento : pianiste de Alessandro Barrico

Cie Théâtre Musical Coulisses ; Elisabeth Touchard et Henry Dubos

 

Né lors d'une traversée, Novecento, à trente ans, n'a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l'Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d'un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n'appartient qu'à lui : la musique de l'Océan dont l'écho se répand dans tous les ports.

Sous la forme d'un monologue poétique, Baricco allie l'enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses


 

2 août à Grazac, mairie

18h Les stagiaires nous lisent

 

 

Assiette du festival

 

21h Lecture Sous Les Etoiles

Cie Coup d’Chapeau – Lecture théâtralisée / Anne-Marie Mancels Guitare et chant / Antoine Gambino

Un voyage céleste scientifico-poético-romantique qui, au rythme de textes et de musiques qui se répondent, lève le mystère des planètes habitées et revisite avec poésie ces astres que nous avons au-dessus de nos têtes...

Plusieurs auteurs nous accompagnent dans cette plongée dans les méandres du ciel :  Thomas Hardy et Jean Giono, Ray Bradbury, Antoine de St Exupéry, Stéphane Audeguy ou encore Hubert Reeves... sans oublier un brin de poésie syrienne.

En écho à ces lectures, des chansons bossa nova, interprétées au chant et à la guitare avec une touche de blues et de jazz, rendent aussi hommage au ciel.

 

 

3 août à Lapte, théâtre Gérard Defour

 

18h Quand Les Shadoks Pompaient Extraits du livre « Jacques Rouxel, Les Shadoks, une vie de création »

Cie La Voix Des Livres – Hélène Lanscotte – (Lectrice publique)

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué »

Celles et ceux qui ne connurent pas ce temps où la France fut divisée en pour ou contre Shadoks n’ont pas idée de ce que ces échassiers au bec dentu et autres Gibis provoquèrent.

Une chose est certaine, les aventuresShadokiennes constituent un récit où le non-sens à la Queneau se mêle d’humour anglais,
le tout disputant un monde absurde et un tant soit peu visionnaire. Désopilant, avant-gardiste, la planète Shadok n’a rien perdu de sa critique sociétale, même si son créateur se défendait de toute intention subversive. Avec près de 200 épisodes, il s’est agi de faire un choix adossant portraits des personnages, passages fondamentaux et textes les plus absurdement savoureux. Le tout étayé de quelques clins « d’oreilles » musicaux.

Assiette du festival

 

21h Brassens par Brassens

Cie Les Sept Familles

Emmanuèle Amiell, André Giroud, Alain Moulé ;

Lecture musicale

Georges Brassens est l'un des hommes célèbres les moins connus. Il écrit pour ceux qu’il aime, mais n'aime pas parler de ses chansons.

Pourtant il a donné quelques interviews qui rendent ses paroles encore plus précieuses.

Les sept Familles nous invitent à en entendre quelque unes...

Au menu, humour, poésie et amour, rythmé, bien sûr par des chansons.

Le trio complice va vous faire plonger tête la première, dans l'univers singulier du Grand Georges.